>> L'heure du loup

 

 

Un crâne d'animal trouvé sur une prairie sauvage du Parc national du Mercantour, croise le chemin d'une tenture chinoise dont les scènes prennent place dans un jardin délicat plein d'oiseaux et de fleurs. C'est le choc des contraires créé par la rencontre de ces objets de nature si éloignée, et l'imaginaire qu'elle suscite qui donnent l'impulsion à cette série d'images. Le crâne et le paysage de soie y sont envisagés comme les emblèmes antagonistes des pulsions de mort et de vie, une dualité de qui est au cœur des tragédies. Les histoires d'amour passionnelles qui alimentent la chronique des faits divers en sont une quintessence. À la place du portrait gardé près du cœur en souvenir de l'amant férocement aimé, c'est sa tête blanchie qui en devient le mémento.

 

Série de huit photographies numériques - 2024


L'urne I


L'amphore  

L'urne III

Le médaillon III 



Autres travaux

L'HEURE DU LOUP


TEATRINI

CE QUI ME PASSE PAR LA TÊTE

DEPART

A ZERO

DAPHNÉ, LE RÉVEIL DU LAURIER

SPONSORISES


AU FOND DES CHOSES

TRACE INCRUSTÉE

BATAILLE PERDUE

JEUX DE MAINS

DES ZOMBIS DANS LE PAPIER GLACÉ

FEUILLES PAYSAGÉES