Inès P. Kubler

  sculpture


   Photos : 1- CEAAC, Strasbourg ©I P. Kubler ; 2- Kunsthalle, Basel ©Philip Hänger ; 3- Galerie Chantal Bamberger, Strasbourg ©I P. Kubler ; 4 - Hors les murs galerie Anne Perré, Paris © Cécile Hug ;

   5- La Kunsthalle ,Mulhouse ©La Kunsthalle Mulhouse ; 6 , 7 - L'Atelier Blanc, Villefranche de Rouergue © Illés Sarkantyu. 



Le travail que je poursuis sonde la matérialité des objets, choisis pour la plus part dans la sphère domestique. Guidée par leur fort pouvoir d'évocation, je les assemble, y agglomère diverses matières en me jouant des incompatibilités physiques des matériaux entre eux. J'obtiens par ce processus apparemment simple, quelque chose qui s'approche du collage plutôt que de la sculpture. Ces manipulations qui semblent transformer les objets, révèlent au contraire, des aspects profonds de leur personnalité jusque là restés invisibles. En d’autres termes il s’agit de mettre au jour les passions qui les habitent. Le caractère transitoire de la cire, matière employée tour à tour comme peau, chair, vernis, colle... donne à ces objets une aura d'incertitude, de possible disparition. Ils sont le produit du monde posé sur des sables mouvants qui est aujourd'hui le nôtre.

 

Mon travail se développe en séries d'éléments de petit format qui favorisent un rapport d’intimité. Dans l’idéal, je rêve d’une sculpture que l'on glisserait dans sa poche, comme ces objets glanés au hasard des chemins, gardés à portée d'œil ou de main, que l'on oublie et redécouvre à l'envi.