>Homo faber            

           Cycle en cours 

  Les mains humaines sont composées de vingt-sept os et d'un pouce opposable. Cette singularité de la nature leur donne une mobilité et une capacité de préhension remarquables qui en font des outils de précision. Mais outre ces capacités techniques, la variété de leur gestuelle est un moyen d'expression universel qui enrichit, nuance ou comble les manques du langage. Dans ce sens, il est intéressant de noter que le mot "main" est étymologiquement issu de la même origine que les mots manifestation et manifesté. Dans cette série de travaux, la main signifie sa présence par ce qu'elle fait à la matière, les traces qu'elle y dépose. C'est littéralement à mains nues que j'imprime des traces dans la glaise pour en faire surgir des formes et du sens. 


1                                                                                                     

                                               2                                                                      

 

 

 

 

 

 

1 - William II, prince d'Orange, et son épouse, Marie Stuart (détail),

     Antoon  van Dyck, 1641. Rijksmuseum, Amsterdam. (Wikipédia)

 

2 - Kama Dev (1940-1992), danseur anglais d’origine indienne.

     ©Ethnographiques.org




La main invisible

Un kilo de terre pour vingt-huit figures - 2022

 

Matériaux : Terre crue, décors de pigments à l'eau, gravure.

Finition à la cire micro-cristalline. 

 

C'est poignée par poignée que j'ai entamé la motte informe. Cette trituration hypnotique de la matière visqueuse, main droite, main gauche, main droite... a donné forme à ces vingt-huit silhouettes marquées du sceau d'une pression fugace. Regarder attentivement ces formes permet de voir par la pensée la présence tangible et la force de cette main invisible.


N°1 - H 8 x L 6 x P 4 cm

N°2 - H 9 x L 5 x P 4,5 cm

 N°3H 8,5 x L 8,5 x P 5 cm

N°4H 9 x L 6 x P 5,6 cm

N°5H 10 x L 5 x P 4 cm

N°6H 10,5 x L 4,5 x P 3,5 cm


N°7H 9 x L 6,5 x P 3,2 cm

N°8 - H 9,7 x L 7,2 x P 5,5 cm

N°9H 10 x L 8 x P 3,5 cm

N°10H 9 x L 6 x P 4,7 cm

N°11H 9,3 x L 6 x P 4,7 cm

N°12 - H 8,5 x L 6 x P 5,5 cm


N°13H 8,5 x L 6 x P 4 cm

N°14 -H 8 x L 7 x P 5,1 cm

N°15 -H 10,2 x L 7,2 x P 6 cm

N°16H 9,5 x L 7,5 x P 4 cm

N°17 - H 11,2 x L 8,7 x P 4,7 cm

N°18 - H 10 x L 4,3 x P 3,8 cm


N°19 - H 9,6 x L 6,5 x P 6,2 cm

N°20H 10,7 x L 6,5 x P 5 cm

N°21 - H 9,8 x L 5,5 x P 5 cm

N°22 - H 7,8 x L 5,3 x P 4 cm

N°23 - H 9,3 x L 5,2 x P 4,1 cm

N°24 - H 10 x L 6,3 x P 3,6 cm


28 / 28 pièces

> Cliquer pour    agrandir <

N°25 - H 9 x L 5,5 x P 4,3 cm

N°26 - H ! x L è x P 5 cm

N°27 - H 8,3 x L 5 x P 3,9 cm

N°28 - H 11 x L 5,7 x P 5,8 cm



Inséparables

Paire de reliefs, dimensions et forme variables, pièce unique - 2022

 

Matériaux : Terre crue, pigments frottés.

Finition à la cire micro-cristalline partiellement polie. 

Dimensions pour 1 élément : approx. L 19 x l 17 cm

 

 

Deux empreintes en creux, inséparables. Côte à côte, l'une par dessus l'autre, à plat ou en équilibre, elles expriment le début d'un geste à la signification inconnue. Des mains vivantes, échappées de la gangue d'argile qui en conserve la marque.





 

Daphné

Dix sculptures miniature et leurs supports,

pièce unique - 2022

 

Matériaux

Sculptures : Terre crue, pigments, rehauts de feutre. 

Supports : Plâtre.

Finition à la cire micro-cristalline polie. 


Pour se venger, Eros transperce Apollon d'une flèche en or qui le rend irrépréssiblement amoureux de la nymphe Daphné. Au même instant, Daphné, atteinte d'une flèche en plomb est prise d'un violent dégoût de l'amour. Lassée jusqu'à l'épuisement de fuir les assiduités d'Apollon, Daphné appelle son père à l'aide, celui-ci accède à sa prière et la métamorphose en laurier, ce qui tout à la fois : la libère, l'emprisonne et la rend immortelle car le laurier est un arbuste à feuillage coriace et persistant. Beaucoup de représentations de cet épisode nous montrent une métamorphose dont les premiers signes visibles s'expriment par des mains qui deviennent de fins rameaux au feuillage dru.

 

Dans cet esprit, j'ai réalisé dix sculptures miniature  modelées en terre crue directement sur chaque doigt. En les ajustant, le sortilège contradictoire opère : elles deviennent parure et entrave, l'un et l'autre allant souvent de pair dans l'histoire de la mode féminine tel l'emblématique corset. Leurs formes s'inspirent de l'art topiaire  dont l'origine remonte à l'antiquité romaine (ars topiaria - art du paysage). Il consiste à tailler arbres et arbustes du jardin dans un but décoratif en leur donnant des formes variées (géométriques, animales, anthropomorphes...), un art manuel virtuose qui s'apparente à sculpter dans la matière vivante. 


Gauche       pouce : 9,5 x 5 cm                           index : 6,7 x 3,5 cm                             majeur : 10 x 4 cm                    annulaire : 9,7 x 3,6 cm                 auriculaire : 7,5 x 4,1 cm


Droite        pouce 7,7 x 4,8 cm                           index : 8,5 x 4,5 cm                            majeur : 8 x 4,7 cm                    annulaire : 9,5 x 5,4 cm                    auriculaire  : 11 x 4 cm


Main droite : H 18,8 x L 16 x P 6 cm  /  Main gauche : H 16,8 x L 13,5 x P 6,7 cm 


Main dans la main, dans la main...

Six paires de reliefs, dimensions et forme variables - 2022

 

Matériaux : Collages de terre crue, décors de pigments à l'eau, gravure.

Finition à la cire micro-cristalline. 

 

Ces couples de formes soulignées de courbes concentriques sont des empreintes directes de chacune de mes mains. La face convexe garde la trace du dessous de la main, la face concave est modelée au contact de ma paume. Cette première "main" contient dans son creux une forme plus petite modelée en serrant le poing, comme une autre main dans la main ou le noyau dans la chair d'un fruit.

 

Ce couple de formes doubles ou même triples joue ensemble en écho de l'une à l'autre. Ici avers et revers perdent leur sens car chaque élément est de force égale sur ses deux faces. Le réseau des lignes concentriques souligne et réverbère les formes, hypnotise l'œil comme le feraient des ronds dans l'eau ou la trajectoire complexe de toute une vie, que symbolisent aussi bien le labyrinthe que l'art de la chiromancie.



MMM n°1 - variations diverses.

     > Cliquer pour agrandir <



MMM n°2 - variations diverses.

     > Cliquer pour agrandir <


L'alliance

Deux mains morcelées, dimensions et forme variables - 2022

Dimensions pour 1 pièce : approx. L 25 x l 18 cm

 

Matériaux : Moulages de terre crue, pigments frottés.

Finition à la cire micro-cristalline partiellement polie. 

 

Chaque doigt repose tel une momie, serré dans un petit sarcophage, deux autres formes comprimées et sèches complètent l'ensemble. La juxtaposition en bon ordre de ces éléments oblongs qui frisent l'abstraction recrée la forme d'une main aux proportions étrangement grandes. Comme si la terre matériau de l'empreinte, conservait dans ses profondeurs la mémoire d'anciens hominidés dont nous, les modernes, serions la dernière mise à jour dans l'attente d'une prochaine obsolescence.


Main gauche

Main droite